Le mécanisme de la cigarette électronique

Publié le : 28 août 20184 mins de lecture

La cigarette électronique est un appareil mis au point en 2003 par un pharmacien chinois nommé Hok Lik. Après avoir breveté sa découverte, il réussit à commercialiser son invention à partir de 2004 en s’associant avec une entreprise. Découvrons à travers cet article, le mécanisme de la cigarette électronique.

Composition de la cigarette électronique

Une e-cigarette comprend plusieurs éléments, la résistance chauffante située au milieu d’un bloc de céramique poreuse. Ce système est cerclé d’une tresse métallique. Un arc de tresse de métal est connecté à la tresse qui entoure la céramique poreuse, l’arc surplombe la résistance. Une fibre est parfois insérée sous tresse proche de la résistance. Généralement, cette fibre n’est pas en contact direct avec la tresse. Ces différentes pièces sont présentes dans un cylindre métallique. Le cylindre possède un pas de vis pour connecter l’atomiseur à la batterie. La tresse métallique et la fibre assurent la capillarité ainsi que le transfert du e-liquide de la cartouche vers la céramique en jouant le rôle de réservoir tampon.

Fonctionnement d’une cigarette électronique

La cigarette électronique est composée de trois parties principales, à savoir : la batterie, la résistance et le clearomiseur. Le mécanisme de la cigarette électronique est assez facile à comprendre. Une batterie a pour but de fournir de l’électricité à la résistance. Cette dernière chauffe le e-liquide stocké dans le clearomiseur. En inspirant l’e-liquide, cette action transforme le produit en vapeur qui ressemble la fumée d’une cigarette. Lorsqu’on utilise une cigarette électronique, on doit appuyer sur un bouton pour activer la batterie au moment où l’on aspire sur le clearomiseur. Cette combinaison d’actions fait chauffer la résistance et permet d’inhaler de la vapeur qui génère aux fumeurs les mêmes impressions qu’une cigarette classique. Le mécanisme de la cigarette électronique n’est possible sans e-liquide. Le produit est composé de deux additifs alimentaires, le propylène glycol et/ou glycérine végétale.

Clearomiseur, résistance et batterie

Le mécanisme de la cigarette électronique comprend principalement une résistance, batterie et un clearomiseur. Le clearomiseur comprend le réservoir et la résistance. Cette partie indispensable à une cigarette électronique est généralement transparente pour permettre aux fumeurs de contrôler le niveau d’e-liquide. La résistance est un composant du clearomiseur, quand le vapoteur appuie sur le bouton de son e-cigarette, le système fournit de l’électricité qui fait chauffer ou rougir les fils résistifs. D’après le modèle d’e-cigarette, la résistance peut être située en bas ou en haut du réservoir. La batterie fournit l’électricité nécessaire afin de transformer le e-liquide en vapeur. Bien qu’il existe plusieurs gammes de batteries, la plupart sont des modèles Li-Ion rechargeables. Elles sont toutes équipées d’un interrupteur.

Plan du site